Les avantages de la restauration collective


Les avantages de la restauration collective

D’une façon générale, la restauration collective, appelée également la restauration hors domicile (RDH) propose un service de repas pris hors domicile pour les salariés d’une ou de plusieurs entreprises. Ce service est, soit assuré en direct par l’employeur soit sous-traité par un prestataire de service spécialisé. Mais comment fonctionne la restauration collective ? Qui en bénéficie ? A-t-elle des avantages, des inconvénients ?

Qu’est-ce un restaurant collectif ?

Tout d’abord, la restauration collective est une branche industrielle qui a pour rôle de servir des repas en collectivité en dehors du domicile privé. Il fait partie d’un ensemble de restauration comme les cafeterias, snack et restaurant.

Dans ce domaine, contrairement à ce qui se passe dans la restauration commerciale, le client ne paie pas le prix réel, car ceci est pris en charge par son employeur. Il peut également être payé par une institution ou toute forme d’organisation collective disposant dans ses statuts un espace de restauration dédié.

Cette forme de restauration se distingue par son caractère social, qui vise à produire un repas à un prix modéré. Cette collectivité est soumise à des lois strictes et des règlements liés aux risques sanitaires.

Quels sont les types de restaurants collectifs ?

La restauration collective regroupe 4 grandes catégories de restauration.
-La restauration collective scolaire qui regroupe les crèches, les maternelles, les primaires, les collèges, les lycées et les universités.
-La restauration collective médico-sociale englobe les hôpitaux, les cliniques et les maisons de retraite
-Les restaurants collectifs d’entreprise sont les restaurants administratifs pour les salariés.
-Les centres de vacances, les prisons représentent un autre type de restaurant collectif.

Comment fonctionne la restauration collective ?

Elle est unique dans son fonctionnement car chaque unité de restauration dispose de ses moyens humains, matériels et financiers.

Toutefois, il existe deux types de gestion :

La gestion directe : gérée par la collectivité. Un groupe de personnes fait les achats et l’élaboration des repas. C’est le cas dans 70% de la restauration collective scolaire.
La gestion à un prestataire : une personne manage l’élaboration des repas, l’approvisionnement et gère les équipes.

Trois modalités de fonctionnement sont possibles pour ces deux types de gestion :

– les cuisines sur place pour une consommation sur place.
– les cuisines centrales pour une livraison et distribution des repas
– les restaurants satellites

Qui bénéficie d’un restaurant collectif ?

La restauration collective distribue les repas à des prix accessibles aux secteurs suivants :

– l’enseignement (restauration scolaire et universitaire)
– la santé et le social (restauration hospitalière, maisons de retraite, établissements pénitentiaires)
– le travail (restauration d’entreprises et d’administrations)

Les avantages de la restauration collective

Elle a pour but de faciliter la nutrition dans les secteurs de l’enseignement, du social et des salariés, dans leur alimentation à des prix modérés. Outre cette entraide, la restauration collective améliore la qualité nutritionnelle des repas servis en collectivité.

Egalement règlementée (décret et arrêté ministériel du 30 septembre 2011 relatif à la qualité nutritionnelle des repas servis dans le cadre de la restauration scolaire) et appuyée par les recommandations du GEMRCN (Groupement d’Etudes de Marché – Restauration Collective et Nutrition), la restauration collective doit s’assurer de la qualité des repas.

Par exemple, chaque repas devrait avoir un apport suffisant en fibres, minéraux, vitamines, sucres lents, calcium, en fer et en oligo-éléments. Ils doivent également contenir une bonne quantité de fruits, de légumes pour une alimentation saine. Les apports en matière grasse devraient diminuer et les « bonnes et mauvaises graisses » devront être rééquilibrées. Les produits avec du sucre ajouté sont banni de la restauration collective, tout cela pour réduire le risque de surpoids et des maladies cardiovasculaires.

Enfin, la restauration collective assure une variabilité des plats. La quantité de nourriture est proportionnée et adaptée à chaque classe d’âge.

Les inconvénients de la restauration collective

La restauration collective ne dispose pas d’inconvénient dans sa généralité. Les freins peuvent se situer dans la logistique ou le manque d ‘approvisionnement. Ou parfois dans les lieux, faute de rénovation. Ce système fait face à des contraintes d’offre, par manque d’innovations et peine à se démocratiser.
Actuellement, la restauration collective a bien du mal à se renouveler. L’apparition des Food trucks pourrait faire concurrence.

Pour conclure, la restauration collective est un système permettant à des entités de se nourrir convenablement. Elle a de nombreux avantages comme la sécurité alimentaire, le gain de temps et de surface pour une entreprise ou une organisation. Mais également, sa cuisine donne accès à une nutrition de qualité et variée (produits locaux, savoir-faire, diversité de l’offre). La mise en place de gestion est très flexible. Enfin, elle aide à la création d’emplois et d’engagement dans le développement du tissu économique local.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *